La mémoire cellulaire est la mémoire qui est imprimée en nous, elle est faite de nos anciennes mémoires, de notre histoire, de ce qui a façonné notre personnalité et qui peut nous bloquer au point d’en devenir parfois malade et nous empêchant parfois de bouger, d’agir, de construire, … Cette mémoire est souvent transgénérationnelle. Imaginez le bagage que nous transportons au fil de notre vie !
Le massage métamorphique est dans ce cadre un magnifique outil de « nettoyage ».
C’est un massage très doux des pieds, des mains et de la tête élaboré par Robert Saint John, un réflexologue et naturopathe britannique qui s’occupait d’enfants autistes et trisomiques dans les années 1960. Il a constaté que le massage des pieds leur amenait un indéniable mieux-être, comme si cela les libérait sur les plans psychique et physique. Il a alors fait le lien entre ses observations et celles de la médecine chinoise sur les influences prénatales de la mère sur le fœtus. Il a découvert qu’on pouvait créer des changements favorables et considérables en exerçant un léger toucher sur l’arcade osseuse intérieure du pied. C’est là que sont inscrits les neuf mois de vie intra-utérine, ceux pendant lesquels les structures physiques, mentales et émotionnelles se mettent en place. Il a ensuite développé le même schéma pour les mains et la tête.

En nous reconnectant à notre période prénatale et en travaillant sur les plans physique et subtil, le massage vise à nous «nettoyer».
Le tout 1er effet est une détente profonde qui permettra d’abandonner les schémas d’inconfort tels que les peurs, angoisses, stress, …
Ce massage est tout à fait relaxant, calmant, stimulant circulatoire, régénérateur de l’énergie vitale.
Dans le massage métamorphique, le praticien n’a aucun savoir, ni pouvoir. Il ne travaille pas sur une douleur ou une maladie. Il est un catalyseur. C’est l’énergie vitale qui lève les blocages, au rythme du patient.

Au bout de combien de temps la métamorphose opère ?

Parfois, une seule séance suffit et dans d’autres cas, il en faut plus. Il est conseillé d’espacer les séances de minimum une semaine. Une séance se déroule en +- 1h.

J’aime partager le retour d’une patiente qui m’a dit que le massage métamorphique avait eu sur elle l’effet d’un « reset » sur son corps. N’est-ce pas merveilleux ?!

Le massage métamorphique est conseillé à tous sans aucune contre-indication.

Ouvrage de référence entre autre : « Votre corps a une mémoire » de Myriam Brousse